conseil pour rendre votre chat heureux

Chat heureux ? 10 astuces pour améliorer son bien être

Formation en Comportement Félin

Apprenez à décrypter le comportement de votre chat dès aujourd’hui !

Savez-vous comment rendre votre chat heureux et en bonne santé ? C’est pourtant la question que tout le monde devrait se poser lorsque l’on décide d’adopter un chat à la maison.

Adopter un chat est une décision qui ne doit pas être prise à la légère. C’est un engagement qui aura quelques conséquences sur le quotidien. Il convient donc d’être à la hauteur pour accueillir ce nouveau membre de la famille dès les premiers jours.

Or, accueillir un chat à la maison ne s’improvise pas ! Cela demande un peu de préparation afin de démarrer sur de bonnes bases. Que vous soyez célibataire, en couple, avec des enfants ou bien avec d’autres animaux de compagnie, il est important que tout le monde soit prêt le moment venu.

C’est d’autant plus vrai que les premiers pas de votre chat dans sa nouvelle famille seront délicats. En effet, les chats sont des animaux routiniers, territoriaux, qui n’apprécient que très peu les changements d’environnement. Alors pour être sûr d’avoir un chat heureux à la maison, il faudra lui prévoir un temps d’adaptation face à ce changement. Au départ, il sera certainement déboussolé, voire paniqué.

Mais vous serez là pour l’aider à découvrir progressivement son nouveau chez lui, ainsi que les membres de la famille. Et petit à petit, il se constituera des repères visuels et olfactifs. Il aura donc besoin de quelques jours pour se sentir à l’aise.

Vous commencez à mieux comprendre maintenant pourquoi il est si important de se préparer avant l’arrivée de votre chat. Un chat heureux est un chat en confiance. En évitant de lui rendre encore plus difficile cette situation de changement, vous contribuez à son bien-être !

Vous devez lui faire comprendre qu’il est le bienvenu dans cette nouvelle famille. Pour cela, pourquoi ne pas également sensibiliser les enfants du foyer. Ils doivent comprendre et accepter le fait que, aussi grande puisse être leur excitation le jour venu, un animal est un être vivant qui doit être respecté. Par conséquent, certains comportements doivent être évités. Par exemple, ne pas brusquer l’animal ni le forcer à quoi que ce soit. Encore moins le réveiller dans son sommeil ou le surprendre d’une quelconque manière.

Non seulement cela est très mauvais pour lui, notamment du fait du stress que cela engendre, mais cela expose en outre l’auteur du geste au risque de morsure ou griffure – non pas par méchanceté, mais pas simple réaction d’autodéfense face à une situation nouvelle et anxiogène.

1) L'importance d'éduquer votre chat dès son plus jeune âge

pheromone-chat-communication-anti-stress

Le comportement de votre chat sera en grande partie conditionné par l’éducation que vous allez lui apporter. Ainsi que par l’environnement que vous lui offrirez bien sûr.

Par conséquent, afin d’avoir un chat heureux à la maison, avenant et facile à vivre il est important de lui apprendre dès son plus jeune âge les règles de la maison. Vous devrez lui apprendre les interactions avec les humains, ainsi qu’avec d’autres animaux. C’est ce que l’on appelle la socialisation du chaton.

Cette étape dans l’éducation de votre chat est cruciale. Cela demandera du temps et quelques connaissances que vous pourrez trouver facilement dans des livres spécialisés. Il ne faut surtout pas forcer un chat à interagir s’il n’en a pas envie. Cela pourrait s’avérer contre-productif en générant une expérience négative susceptible de laisser des traces voir le traumatiser par la suite.

Pour autant, l’éducation à la sociabilisation est indispensable, car elle détermine en bonne partie sa capacité à être bien intégré dans sa famille.

Il est vrai que les chats sont des animaux solitaires et indépendants.Mais ils aiment malgré tout entrer en interaction avec leur maître, en particulier s’ils ont quelque chose à lui demander. Pour cela, ils utilisent différents moyens que vous allez rapidement apprendre à reconnaitre.

Que ce soit pour de la nourriture, des caresses, jouer ou tout simplement exprimer une émotion, il sera important d’apprendre à décrypter le langage du chat. Vous serez ainsi en mesure d’interpréter ses humeurs, son mal-être ou tout simplement savoir si vous rendez votre chat heureux.

Même si cela est différent d’un chien, le chat ne cesse de communiquer avec son maître. Plus vous apprendrez son langage et établirez des interactions avec lui, plus votre relation sera forte, fructueuse et mutuellement enrichissante.

2) Les quelques règles à respecter quand on adopte un chat

Lorsque l’on adopte un chat, il y a quelques démarches et formalités administratives à accomplir :

  • En France, depuis 2012, tout chat domestique âgé de plus de 7 mois doit être identifié par puce électronique ou tatouage. Après l’adoption du chat et en cas de déménagement par la suite, il est donc indispensable de mettre à jour vos coordonnées dans la base de données gérée par l’I-CAD. Cette démarche est gratuite et maximise les chances de retrouver votre animal si celui se perd un jour.
  • En Belgique, les chats doivent également être enregistrés par puce électronique avant l’âge de 12 semaines.
  • En Suisse, les chats n’ont pas l’obligation d’être identifiés, contrairement aux chiens.
  • Au Québec, le puçage électronique n’est pas non plus obligatoire pour les chats. Quelques villes comme Montréal commencent toutefois à l’imposer sur leur territoire.

Par ailleurs, au sein de l’Union Européenne, tout chat qui serait amené à entrer dans un autre pays (par exemple dans le cas de vacances, de voyage) doit obligatoirement disposer d’un passeport européen pour animal de compagnie.

3) Pour rendre votre chat heureux, offrez lui un coin douillet !

hamac pour chat lit radiateur

Le territoire au sein d’une maison ou d’un appartement est très important pour le chat. Il cherchera instinctivement à marquer son territoire en y déposant des phéromones. Pour cela, il dispose de plusieurs moyens : marquage du territoire par griffures, par frottement ou encore marquage urinaire.

Mais éviter de le punir lorsqu’il s’adonne à ces comportements. Ils sont indispensables afin d’avoir un chat heureux et apaisé.

Vous devez donc penser à lui créer un espace bien à lui. Il peut s’agir d’une ou de plusieurs petites zones qui lui seront réservées.

Ces espaces devront contenir tout ce qui lui permettra d’être rassuré et apaisé, afin qu’il se sente chez lui :

Voici une erreur à éviter : les chats sont très sensibles aux odeurs. Certains matous n’apprécient pas de devoir faire leurs besoins à côté de l’endroit où ils mangent. Il est donc préférable de garder une certaine distance entre le coin repas et le bac à litière de votre chat. A défaut, il pourrait bien décider d’aller faire ses besoins dans un endroit absolument pas prévu à cet effet…

4) Un chat heureux, est un chat qui mange bien

Un chat ne mange pas n’importe quoi… Il a des besoins alimentaires spécifiques. Vous devrez donc être très attentif à la qualité de la nourrir que vous lui donnez.

Mais comment bien définir une alimentation adaptée qui rendra votre chat heureux et en bonne santé ?

Celle-ci dépend principalement des goûts de votre matou, de son âge, de sa condition physique et de ses éventuels problèmes de santé. Je ne vous apprends sans doute pas grand chose en vous disant qu’une bonne alimentation est nécessaire pour avoir un chat en bonne santé. Il est donc judicieux d’investir un peu plus dans une alimentation de qualité afin de réduire le risque d’éventuels problèmes couteux de santé à plus ou moins long terme.

Par ailleurs, son alimentation devra être réajustée tout au long de sa vie afin de s’adapter à son état et à son mode de vie. Un chat âgé qui passe le plus clair de son temps sur le canapé n’a pas les mêmes besoins nutritionnels qu’un jeune adulte qui est tout le temps dehors et actif.

Voici une erreur à éviter : en plus de veiller à la qualité de la nourriture de votre chat, vous devez être particulièrement vigilant à ce qu’il NE DOIT PAS ingérer !

Par exemple,  tomber à l’occasion sur des aliments comme le chocolat, ou l’avocat est très dangereux pour votre chat. Ce n’est donc pas que pour des raisons diététiques qu’il ne faut pas donner les restes de tables à son chat. De nombreux aliments consommés par les humains ne sont pas adaptés au régime alimentaire du chat, voire très dangereux.

En fonction de la quantité ingérée, cela peut même s’avérer mortel dans certains cas…

5) Remplacer et nettoyer la litière de son chat

eduquer chat litière sans odeur

Il existe de nombreux types de litières pour chat sur le marché. A vous de choisir celle qui vous paraît la plus adaptée à votre chat et à votre mode de vie. Mais n’oubliez pas qu’au final c’est votre chat adoré qui aura le dernier mot dans l’histoire.

Si le chat est un animal propre qui passe une grande partie de sa journée à se toiletter, il est également très pointilleux sur la propreté de sa litière sale. Alors s’il considère que sa litière n’est pas assez propre à son goût ou qu’elle ne lui convient pas, il finira par faire ses besoins ailleurs. Et autant dire que cet endroit ne sera pas toujours prévu à cet effet…

Il sera donc judicieux de ne pas « rogner » sur le budget litière. Et parce qu’un chat heureux est un chat propre, il est important d’enlever régulièrement les crottes et les agglomérats d’urine (si la le type de litière le permet). Pensez également à nettoyer et remplacer intégralement la litière dès que la qualité de celle-ci est très dégradée.

Et sachez que cet entretien régulier sera aussi bénéfique pour votre chat que pour vous ! En effet, cela évitera diverses odeurs désagréables dans votre intérieur.

L’entretien du bac à litière est aussi un bon moyen de surveiller qu’il n’a pas de problème de santé qui causerait par exemple une diarrhée, une constipation ou encore la présence de sang dans les urines.

6) Pour rendre votre chat heureux, passer du temps avec lui

jouet-chat-heureux-complicite

Même si le chat est un animal plutôt solitaire, il aime l’attention de son maitre. Alors en consacrant du temps à votre compagnon, vous aurez un chat heureux à la maison ! Qu’il s’agisse de jouer avec lui, de le brosser, le caresser, ou encore simplement lui parler, n’hésitez pas à lui montrer votre amour dès que vous en aurez l’occasion.

Il se peut également que votre chat réclame tout simplement de l’attention en miaulant, ou en venant se frotter contre vous. Il est important de répondre autant que faire se peut à ce besoin qu’il exprime.

A noter : D’après une étude, les propriétaires de chats ont une meilleure santé psychologique que les personnes qui n’ont pas d’animaux domestiques. Ils souffrent moins du stress, ressentent moins d’émotions négatives, ou encore font plus confiance aux autres. Il n’y a donc que des avantages à passer plus de temps avec votre chat !

7) Faire faire de l’exercice à son chat

jeux-chat-jouet-chat-heureux

Pour vous assurer d’avoir un chat heureux et en bonne santé, que ce soit un chat d’intérieur ou qu’il sorte régulièrement, il est important de lui faire faire de l’exercice. Cela l’aidera à lutter contre la sédentarité et l’embonpoint.

Et cela tombe bien, puisque le chat est un animal très joueur ! Il sera donc assez facile de le faire s’activer en lui proposant différents jeux. Il existe un choix très large de jouets pour chat : plumeau, souris mécanique, tunnel, arbres à chat, laser pour chat, herbe à chat

Cela peut être un bon moyen de le faire courir et sauter tout en s’amusant et en passant du temps avec lui.

Au final, quels que soient les moyens employés, l’important est que votre chat bouge, coure, saute, attrape, morde… Bref, qu’il soit stimulé et qu’il fasse de l’exercice.

Pour son bien-être, un chat a besoin de se dépenser physiquement. Mais aussi d’être stimulé mentalement. En effet, un chat qui s’ennuie faute de stimulations suffisantes peut développer divers troubles du comportement : léchage excessif, griffades incontrôlées, comportement destructeur, sans parler d’un surpoids… Cela peut même aller jusqu’à la dépression.

Si votre chat a un accès à l’extérieur, il trouvera que plus facilement des moyens de se stimuler et de mettre au défi son intelligence par lui-même. Il pourra tout naturellement grimper à des arbres, chasser, être à l’affût de différentes proies, et laisser ses comportements naturels s’exprimer.

Si vous vivez en appartement rassurez-vous, car vous pourrez tout autant rendre votre chat heureux. Il faudra simplement prendre le relais en lui apportant un peu plus de moyens pour le stimulé de manière quotidienne. Ceci peut prendre différentes formes, mais le jeu reste un excellent moyen de développer sa vivacité d’esprit.

Il est également possible de l’aider à être stimuler alors même que vous êtes absent ou que vous n’en avez pas le temps. Il existe par exemple des jouets interactifs comme les labyrinthes qui l’incitent à élaborer un raisonnement afin d’atteindre une friandise cachée. Mais également des gamelles anti glouton qui vont l’inciter à réfléchir pour se nourrir, et ainsi éviter qu’il ne mange en trop grande quantité.

Offrir à votre chat un point d’observation haut à l’aide d’un arbre à chat design est également indispensable à son bien-être. Les félins aiment tout particulièrement observer leur environnement en hauteur en mettant tous leurs sens en éveil.

8) Anticiper les futures bêtises

Même s’il semble souvent n’en faire qu’à sa tête, il ne faut pas oublier qu’il est tout à fait possible d’éduquer un chaton ou un chat adulte.

En effet, le chat est très sensible aux récompenses, de préférence celles qui se mangent. Par conséquent, pour lui apprendre certaines règles (ne pas monter sur la table à manger, ne pas faire ses griffes sur le canapé, faire ses besoins dans une caisse…)  il est possible de le convaincre en utilisant des friandises.

Il a été prouvé en revanche que punir son chat n’a aucun effet. Au contraire, cela peut s’avérer contre-productif ! Vous dégraderez sa confiance en vous, le rendant inutilement agressif et très stressé. Pour mettre fin à un comportement indésirable, mieux vaut détourner son attention vers un jeu ou des friandises.

Cependant, il lui faudra inévitablement un certain temps d’apprentissage pour assimiler toutes vos règles. Alors si vous ne voulez pas rentrer en conflit avec votre chat dès le début, vous pouvez très bien anticiper certains « dérapages ».

Il sera par exemple judicieux d’anticiper les griffades sur certains de vos meubles de valeurs comme votre beau canapé, ou votre belle plante chérie…

Pour cela, il existe différentes astuces et accessoires pour vous aider dans cette tâche :

9) Un chat heureux est un chat qui prend soin de lui

toilettage-chat

Même si le chat est un animal qui prend naturellement soin de lui et de son pelage, cela ne veut pas dire que son entretien ne mérite pas une attention particulière de votre part.

Cela va dépendre notamment du mode de vie de l’animal, mais aussi de sa race. Il existe certaines races de chat faciles d’entretien, et d’autres qui le sont beaucoup moins.

Un entretien nécessaire pour la plupart des chats sera le brossage régulier du son pelage afin d’enlever les poils morts et autres nœuds. Si vous possédez un chat de race à poils longs, vous aurez deviné qu’il lui faudra un entretien plus régulier. Il peut être pertinent de l’emmener de temps à autre chez un toiletteur professionnel afin de donner un grand coup de propre à sa fourrure.

Mais vous pouvez également trouver tous les accessoires nécessaires dans le commerce afin de vous atteler vous-même à cette tâche. Afin de rendre votre chat heureux, vous devrez par exemple veiller à l’entretien de ses yeux. Il n’est pas nécessaire de les lui nettoyer tous les jours, mais il convient de s’assurer que ses muqueuses soient bien roses et que les yeux ou le nez ne coulent pas.

Concernant les oreilles, il faut aussi s’assurer régulièrement qu’elles soient propres, et les nettoyer à l’aide d’un produit adapté si ce n’est pas le cas. Il est tout à fait normal que le chat ait du cérumen dans les oreilles. Vous pouvez également demander à votre vétérinaire de vous montrer comment procéder la première fois.

Enfin, les griffes du chat sont très importantes pour lui. Elles lui permettent à la fois de marquer son territoire en déposant des phéromones, à grimper sur des arbres et autres obstacles, mais aussi de se défendre et de chasser ! Or, s’il n’utilise pas suffisamment ses griffes, ce qui peut être le cas pour un chat vivant en appartement, il se peut qu’elles deviennent trop longues.

Il est alors possible (voir indispensable) de les couper. Cela doit être fait de manière très précautionneuse afin d’éviter de lui faire mal ou de le blesser en les coupant trop court. La première fois, il est impératif de demander au vétérinaire de vous montrer comment procéder.

Encore une fois, il sera toujours plus facile d’entretenir un chat qui aura été habitué à cette routine dès son plus jeune âge. Mais si cette manipulation vous impressionne de trop, n’hésitez pas à lui mettre à disposition plusieurs solutions comme des griffoirs afin de lui permettre d’entretenir lui même ses griffes.

10) Protéger son chat contre les parasites

Tout au long de sa vie, votre chat sera exposé à divers parasites : puces, tiques, vers… C’est particulièrement le cas s’il a accès à l’extérieur et qu’il y passe le plus clair de son temps ! Mais cela vaut aussi pour un chat vivant en appartement et sortant rarement, voir jamais.

Il est donc essentiel de protéger votre chat contre les parasites. Non seulement pour son bien-être, mais aussi pour celui de tous les membres du foyer, y compris vous-même. En effet, chacun de ces parasites peut avoir des conséquences plus ou moins graves sur la santé du chat infesté, mais également contaminer d’autres animaux du foyer.

Qui n’a jamais connu une maison infestée de puces en plein été ! Pire encore, certaines affections causées par les parasites sont des maladies transmissibles à l’Homme (zoonoses).

Il existe heureusement de nombreuses solutions pour lutter contre ces parasites. Il faudra donc régulièrement utiliser un antiparasitaire pour traiter votre chat en préventif ou bien en traitement rapide. Il faudra bien sûr adapter la fréquence de ce traitement au mode de vie du chat, et en particulier au temps qu’il passe dehors.

Pensez également à vermifuger votre chat au moins quatre fois par an. Dans un cas comme dans l’autre, n’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire, car il est important de bien respecter les doses et différents modes d’administration.

11) Sécuriser la maison et son environnement

acheter une chatière

Enfin, un chat heureux est un chat qui vie longtemps et en bonne santé. Il faudra donc être conscient des risques d’accidents domestiques que risque votre chat afin de l’en prémunir. De trop nombreux chats sont chaque jour victimes d’accidents domestiques qui auraient pu être évités.

Afin d’éviter tout danger, il est important de faire un tour rigoureux de la maison, pièce par pièce, ainsi que de l’extérieur s’il y a accès, afin d’éliminer toutes les sources potentielles d’accident : filet pour balcon, liste des plantes toxiques.

Sécuriser l’accès à votre maison est également un élément à prendre en compte. Les chats sont des animaux curieux qui aiment s’aventurer et découvrir des nouveaux endroits. Il est donc fort possible que votre chat demande régulièrement d’entrer et de sortir de chez vous, mais également que d’autres « chats du quartier » s’introduisent dans votre maison.

Dans ce cas, l’installation d’une chatière vous évitera de jouer aux portiers à longueur de journée, tout en évitant les intrusions indésirables…

Formation en Comportement Félin

Apprenez à décrypter le comportement de votre chat dès aujourd’hui !